icone-femmes-enceintes-royan-florie-pouveau-ostéopathe

FEMMES ENCEINTES ET GYNÉCOLOGIE

Une grossesse plus confortable, un accouchement facilité, moins de douleurs lombaires.

Pendant la grossesse, la femme peut être soumise à des douleurs thoraciques et costales, des lombalgies, des douleurs abdominales et de coccyx, des douleurs articulaires, des nausées, des reflux…
Ces douleurs ne sont ni normales, ni obligatoires. Souvent négligées, elles devraient faire l’objet d’une attention particulière.
L’origine de ces douleurs est due aux changements hormonaux qui entraînent une augmentation de la laxité ligamentaire. De plus, l’utérus se développe, le poids du bébé augmente donc la posture de la femme est modifiée.
L’ostéopathe libère ces tensions et rend la mobilité aux articulations pour que ces changements liés à la grossesse puissent se dérouler sans être accompagnés de douleurs.

Pendant l’accouchement, le bébé va s’extraire de l’utérus, traverser le bassin puis le périnée. Lors de ce trajet, différentes structures anatomiques vont être sollicitées:

  • le sacrum, un des os du bassin va basculer d’avant en arrière pour permettre au bébé de descendre
  • les muscles du périnée vont être étirés au maximum pour le laisser passer
  • le coccyx va se rétro-pulser pour laisser sortir sa tête.

Pour que tout se passe bien, il faut que ces éléments soient libres de leurs mouvements. L’ostéopathe teste si ces structures sont capables de subir ces modifications et éventuellement les rendre aptes.

Au moment des règles, le volume et le poids de l’utérus augmentent, celui-ci se met à tirer sur ses systèmes d’attache qui le relient au bassin. Si ces ligaments présentent déjà des tensions, la transmission des contraintes ne se fera pas de façon optimale et cela occasionnera des douleurs de dos et de ventre.
Bien que fréquentes, ces douleurs ne sont pas normales et peuvent être traitées par la libération des structures en dysfonction.

Une fois que toute cause organique est éliminée par un diagnostic médical, nombreux troubles urinaires peuvent être traités en ostéopathie : l’impériosité urinaire et pollakiurie, les infections urinaires à répétition…

Ce sont des douleurs très fréquentes qui atteignent aussi bien l’homme que la femme. Situées au niveau du périnée, il en existe différent types :

  • vulvodynies ou douleurs de la vulve caractérisées par des sensations de brûlure
  • douleurs spontanées ou provoquées du périnée, sensation de pesanteur

Les causes peuvent être :

  • psychologiques mais elles sont rarement seules en cause
  • médicales (infection, mycose, atrophie des muqueuses, secondaire à un traitement laser)
  • mécaniques (contracture musculaire, traumatisme, accouchement)
  • neurologiques (les muscles, la peau et les muqueuses reçoivent une innervation de la part de la colonne vertébrale)